15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 00:36

 Quand le soleil et un satellite jouent à Vasarély !

vasarely en guyane relief

Regarder bien cette image satellite de la canopée de la forêt équatoriale guyanaise (retrouvez là sur Google Earth près de Saint Bernard).

Il nous est impossible de voir le véritable relief en même temps des deux côtés de la diagonale centrale.

Quand l’un dévoile un relief formé d’un moutonnement de collines, l’autre dévoile un aspect plus chaotique de cratères abrupts et désordonnés.

Basculer d’une vision à l’autre n’est pas chose aisée et demande un temps de concentration.

 

Pour réaliser cette supercherie sur ce coin de la Guyane, deux passages d’un satellite ont du être effectués.

Seulement, il n’est pas passé à la même heure :

- une fois assez tôt le matin (partie en bas à gauche), le soleil se lève à l’Est et les ombres des collines portent à l’Ouest (sur la gauche des reliefs).

- une autre fois dans l’après midi (partie en haut à droite), les ombres sont inversées, le soleil est passé à l’ouest, les ombres à l’Est (à droite des reliefs).

 

 Retrouvez des images similaires sur d’autres lieux en Guyane ou dans le monde, et faite les parvenir à nateko@free.fr,

 

J’en ferai une carte collective.

 

vasarely-hexa5.jpg

 

Cette illusion d’optique, a fait le succès de l’artiste peintre Vasarely. Il s’amusait avec les ombres pour transformer des cubes. Un simple effet qui fait s’embrouiller l’œil et le cerveau.

Par le biais des objets similaires voisins mais à situation d’ombrage différent, on perd les repères d’espace, et s’ouvre, pour un même objet, de nouvelles dimensions.

 

Ce satellite figeant ces collines sur deux situations d’ombrages différents, a réalisé cette prouesse artistique.

Et nous a fait découvrir une autre version du relief de cette jungle verdoyante ;

Celle où les criques sont des crêtes et les collines, des vallons.

 

Pour le plaisir des yeux et l'icompréhension neuronale !

Partager cet article

commentaires